Comment communiquer au mieux la "météo" des transports du lendemain

Guide
Modifié le : 
13 juin 2017
Prévenir les salariés sur d’éventuels  problèmes de circulation, c’est leur permettre de s’organiser pour leur trajet professionnel et c’est aussi une façon pour l’entreprise de valoriser sa RSE. Voici comment diffuser ces informations.

Valoriser la RSE

Toute entreprise qui souhaite contribuer aux enjeux du développement durable a la possibilité de mettre en place une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Celle-ci peut elle-même faire partie d’un PDE.

Communiquer en interne la « météo » des transports présente un double avantage : prévenir collaborateurs et salariés d’éventuels problèmes afin qu’ils puissent organiser leur trajet professionnel, et pour l’entreprise, c’est l’occasion valoriser sa démarche RSE.

Quelles informations communiquer ?

Toutes les informations relatives à la circulation : grèves, travaux dans certains secteurs, bouchons, pics de pollution, météo, etc.  Certaines conditions extrêmes ne permettent pas en effet d’utiliser les modes de transports habituels.

Pour centraliser les infos pertinentes à relayer, l’entreprise (responsable de la communication interne ou DRH) doit d’abord mettre en place des outils de veille intégrant des sources officielles : le site de meteofrance.com Île-de-France, la page état du réseau de la RATP, Infotrafic.com

Comment communiquer ces informations ?

Le premier impératif est de communiquer des informations « fraîches » suffisamment tôt pour permettre aux salariés de s’organiser. Dans le cadre du plan de protection de l’atmosphère (PPA) d’ile de France, des mesures sont à mettre en place lors des pics de pollution.   La communication régulière sur la qualité de l’air est aussi une bonne façon d’aider chacun à prendre conscience de l’impact de ses choix de déplacements.

Voici quelques exemples d’outils de communication internes, qui varient en fonction de leur coût et de leur simplicité :

  • un tableau d’affichage visible par tous,
  • un mailing envoyé à heure fixe,
  • un intranet,
  • une newsletter (avec un bémol sur la fraîcheur des informations en fonction de la périodicité de diffusion),
  • l’envoi de SMS…

En fonction du type d’entreprise, l’utilisation des réseaux sociaux peut être préconisée pour son aspect convivial (réseau social d’entreprise, groupe fermé sur Facebook, compte Twitter…).