Le PDIE de la plateforme aéroportuaire de Roissy

Exemple à suivre
Modifié le : 
08 mar 2017
Depuis 2011, plusieurs entreprises de la plateforme aéroportuaire de Roissy se sont engagées dans une démarche de plans de déplacements inter-entreprises pour améliorer les conditions de déplacements des près de 42 000 salariés concernés

Un contexte spécifique

La plateforme aéroportuaire de Paris-Charles de Gaulle s’étend sur plus de 3 200 hectares et accueille près de 86 000 salariés répartis dans environ 650 entreprises, fonctionnant pour la plupart 24h/24.

L’isolement de certaines zones de l’aéroport et les spécificités du travail en horaires décalés posent problème.

Ces difficultés sont à l’origine de turn-over important et de problèmes de recrutement pour certaines entreprises. La mobilité représente donc un enjeu important pour les entités de la plateforme.

 

Déjà un second plan d’actions

Dès 2011, plusieurs entreprises se sont réunies au sein d’un PDIE pour mieux comprendre les déplacements sur la zone et agir.

En 2015, un second plan d’actions a été élaboré pour poursuivre et amplifier les différentes initiatives d’ores et déjà mises en place.

La fiche de retour d'expérience ci-contre revient sur les différentes actions mises en place et les résultats obtenus.

 

Se structurer pour agir ensemble

Pour renforcer la gouvernance global du PDIE mais aussi faciliter la mise en œuvre des actions, les entreprises membres du PDIE se sont réunies au sein de l’association R’Pro’Mobilité.