Le télétravail, une idée qui fait son chemin…

Bon à savoir
Modifié le : 
08 juin 2016
Depuis plusieurs années, les entreprises réfléchissent de plus en plus sérieusement à la mobilité de leurs salariés. Est-il nécessaire de déplacer quotidiennement la totalité de la société dans des locaux parfois éloignés des lieux de résidence ? Le développement des TIC a fini de convaincre de l’intérêt de cette solution, dont la mise en œuvre peut être facilitée par un PDE.

Le télétravail, définition

C’est l’Accord National Interprofessionnel sur le télétravail du 19 juillet 2005 qui fixe les grands principes de cette nouvelle manière de travailler. Le cadre légal a été apporté par la loi "Warsmann" et son article 46.

"Le télétravail est une forme d'organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant les technologies de l'information dans le cadre d'un contrat de travail et dans laquelle un travail, qui aurait également pu être réalisé dans les locaux de l'employeur, est effectué hors de ces locaux de façon régulière".

 

Le travail hors des locaux, mais où ?

Le salarié occupe d’autres locaux que ceux de l’entreprise.

Il peut s’agir d’une pièce dans son habitation principale. L’entreprise prend alors en charge une partie du coût de la connexion internet. Cette solution a été la plus utilisée lorsque le télétravail a commencé à se développer.
Aujourd’hui, de nouveaux lieux apparaissent : il s’agit de locaux aménagés pour les télétravailleurs le plus souvent dotés d’open spaces et d’une connexion internet performante. Tous les domaines d’activités sont représentés, provoquant des rencontres et mêmes des contacts d’affaires intéressants.

 

C’est gagnant-gagnant pour l’entreprise et le salarié

La création de ces  « tiers-lieux » (bureaux partagés, télécentres, espaces de coworking,...) a donné un nouvel élan à ce concept : le télétravail peut être aménagé avec plus de souplesse.

En effet, il est possible de définir des journées pendant lesquelles le salarié est présent dans un des nombreux tiers lieux d’Île-de-France.  

Cela peut correspondre à des moments de circulation intense ou au contraire de faible activité au sein de l’entreprise.

Car si l’idée fait son chemin et l’organisation séduit, c’est parce que les salariés sont aussi de plus en plus nombreux à solliciter cette possibilité pour réduire le nombre d’allées et venues entre leur domicile et la société.

Lorsque le système est mis en place, le changement est notable car le salarié travaille mieux et le chef d’entreprise ne peut que remarquer les meilleures dispositions au travail de l’employé.

 

Comment mettre en place le télétravail ?

Le télétravail est mis en place sur la base du volontariat, sur proposition de l’employeur ou du salarié. Cela peut concerner seulement une partie des employés

Il faut que l’ensemble des conditions de travail soit défini dans un contrat ou un avenant (si le contrat existait) avec les plages horaires, le lieu d’exécution du travail, le nombre maximum de journées concernées par semaine et la personne référente pour garder le contact avec l’entreprise.

Le salarié comme l’employeur doit prévoir un délai d’adaptation pour que tout fonctionne bien. Cette adaptation du management est l’une des clés de réussite du passage en télétravail.