Les PDE obligatoires

Modifié le : 
ven 11 mar 2016
Si le Plan de déplacements d’entreprise (PDE) reste majoritairement une démarche volontaire, il en existe qui s’imposent à certaines entreprises ou administrations, génératrices de trafic important en région Île-de-France.

Un contexte réglementaire en évolution

Dès aujourd’hui, le Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) d’Île-de-France impose la mise en œuvre d’un PDE à de nombreuses structures. Cette obligation s’inscrit dans un cadre strict avec des modalités et un planning à respecter. Cette démarche est supervisée par les services de l’Etat, au sein de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie (Driee).

Par ailleurs, la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte renforce les obligations en matière de plan de déplacements. En effet, d’ici au 1er janvier 2018, toute entreprise d’au moins 100 salariés devra avoir mis en place son plan de déplacements.

Une contrainte ou plutôt une opportunité ?

En effet, l’obligation de mise en œuvre d’un PDE peut être considéré comme une opportunité pour les structures concernées car elle leur permet d’entamer une véritable réflexion sur leur mobilité.

Il peut être très bénéfique d’anticiper cette obligation réglementaire, d’autant plus que le nombre d’établissement va croitre au fil des ans.